RSS

« La Fille du Boudoir » au Boudoir écarlate

31 Oct

Et voici la chronique signée Coraline du « Boudoir écarlate ».

 » La devise de la Société est « Votre plaisir est notre devoir », et c’est au Boudoir que certains clients se rendent pour les satisfaire, un endroit qui respire la luxure et la discrétion. Isabelle dirige cet établissement d’une main de maître, elle s’y sent chez elle. Il lui arrivait un temps de satisfaire elle-même les clients, chose révolue depuis un moment déjà. Mais lorsque Alexis Duivel lui demande d’assouvir un client particulier et important pour eux, elle n’a d’autre choix que de s’exécuter. Un peu réticente au départ elle va vite découvrir que cet homme, Loïck, est loin de la laisser indifférente. L’expérience va s’avérer inoubliable bien qu’éphémère, et le manque va très vite se faire ressentir. Mais le très malicieux Alexis n’en a pas fini avec Isabelle. Car la Société a décidé d’élargir ses horizons afin de satisfaire encore plus les exigences de ses clients. Et c’est en Bretagne qu’il ordonne expressément à Isabelle de se rendre et de transformer l’établissement à l’image de la Société. Elle fera alors la connaissance de Ludovic, un jeune homme plein de charme et de fougue. Le grand air de la Bretagne lui apportera ainsi la fraîcheur dont elle a besoin, néanmoins la tempête n’est pas loin d’éclater, et alors un maelström d’émotions s’abattra sur cette petite île…Isabelle est une femme forte et autoritaire, elle sait maîtriser ses émotions et ses désirs, cependant une certaine tristesse l’habite, une lassitude s’est installée dans sa vie. Cette femme ne s’autorise pas non plus à aimer car elle est pragmatique quant à sa situation envers la société. Elle travaille trop aussi et s’emmure dans un quotidien plutôt morne. Il est donc temps qu’elle s’ouvre à nouveau au plaisir de la vie, de la chair, et sa rencontre avec Loïck va lui redonner tout cela et plus encore. Il représente l’homme mature et charismatique à souhait. Mais une fois loin d’elle, sa présence lui manquera, pire elle ressentira comme un vide. Quant à Ludovic il incarne la sensibilité et la douceur, il a un côté fragile et innocent qui nous émeut. Il n’a pas beaucoup d’expérience avec les femmes, mais personne ne peut rester insensible à cet  homme et surtout pas Isabelle.Dans ce tome le lecteur est tout autant troublé que l’héroïne. On aime et on admire ces deux hommes, notre cœur balance irrémédiablement. Puis l’histoire évolue, et tandis qu’on déteste (presque) l’un, on adule totalement l’autre. On ne cesse de se demander comment Isabelle fera son choix, c’est déchirant, addictif et passionnant… J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Isabelle, j’ai aimé ses faiblesses et ses qualités, son entêtement et sa loyauté envers la société. Au final ces trois personnages sont incroyablement attachants, charmants et touchants, impossible de leur résister !Il faut savoir que les tomes de cette série alternent, si l’un est très sulfureux et osé (les tomes impairs), le suivant sera donc plus basé sur le romantisme et la douceur (les tomes pairs). La fille du boudoir fait partie ces derniers, on est complètement happé par l’histoire d’amour. En effet l’auteure a vraiment joué la carte des sentiments cette fois-ci, un livre qui touchera ainsi les lecteurs à la recherche de douceur avec en prime des personnages tourmentés. En fait Angela Behelle nous prouve une fois de plus qu’elle s’adapte à tous les goûts, un peu à l’image de la Société en somme.
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 31 octobre 2013 dans Chroniques

 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :