RSS

Voisine-voisine, selon Blue Moon

03 Sep

Callixta vous offre son avis sur :

Voisin, voisine

Avis de Callixta

Qui n’a pas rêvé de voir emménager dans l’appartement d’en face un bel inconnu qui semble de plus fort intéressé par ce qui se passe chez vous ? C’est ce qui va arriver à une jeune prof d’anglais, Andrea, qui partage sa vie entre son lycée et des traductions et pas grand chose d’autre. Mais tout va changer quand l’appartement vide d’en face va se trouver un nouvel occupant, qui se lance très vite dans des travaux ce qui permet d’admirer sa plastique irréprochable.

Angela Behelle va se lancer avec son talent coutumier dans ce Fenêtre sur cours sexy. Tout commence avec légèreté et sensualité autour d’un voyeurisme léger car Andrea et son voisin Marc savent pertinemment que chacun voit l’autre et vont rapidement se lancer dans un petit jeu presque innocent au départ : quel mal y-a-t-il à observer son voisin et se faire admirer de lui, surtout qu’il est apprécie grandement ce qu’elle a à montrer ? Mais nous sommes dans un roman d’Angela Behelle et rapidement la situation va se corser, les limites vont être repoussées et un thème inattendu va surgir derrière le jeu sexy.

Tout le talent de l’auteure se déploie alors. Si la première partie fait monter lentement mais sûrement la tension sexuelle avec une maestria qui n’étonnera personne sous cette plume, la seconde interroge, questionne et provoque. Marc est un homme apparemment limpide. C’est un jeune banquier ambitieux, visiblement issu d’un milieu aisé, son appartement en témoigne. Mais qui est-il vraiment ? Que veut-il ? Comme Andrea raconte sa propre histoire, pas facile de savoir ce qu’il dissimule sous ce physique de rêve et cette sensualité débordante qui aveugle la jeune femme. Comme elle, nous commençons à nous poser des questions. La seconde partie montrera qui il est vraiment.

Ne vous y trompez pas, vous êtes bien dans une romance. Angela Behelle n’en écrit pas vraiment dans la série qui l’a faite connaître, La Société. Mais il s’agit de sa vision de la romance avec ses propres codes et son sens de la provocation et de l’érotisme. Ne vous étonnez donc pas de froncer les sourcils après certaines révélations ! Mais cela rend cette lecture passionnante car inédite dans la romance française ou même anglo-saxonne.

La suite sur le site de Blue Moon :

http://www.blue-moon.fr/spip.php?article9677

 

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 3 septembre 2014 dans Chroniques, Voisin-voisine

 

Étiquettes : ,

4 réponses à “Voisine-voisine, selon Blue Moon

  1. s7920323

    3 septembre 2014 at 14 h 38 min

    succes ,ma chere!!!!!!!!!!!!!!!!

     
  2. annh crignon

    3 septembre 2014 at 14 h 38 min

    je suis prise par le temps pour plonger dans ce nouveau roman mais j’avoue être très intriguée par le post de Blue Moon. Vais-je encore succomber et me laisser tenter une fois de plus par ton écriture???
    bonne journée
    Annah

     
  3. Aurélie Clerfeuille

    4 septembre 2014 at 18 h 57 min

    Pas encore le tps, mais angela ne ns déçoit jamais, c un plaisir de pouvoir la lire en attendant le societe tome 9.merci bcp

     
  4. Annie

    20 septembre 2014 at 9 h 07 min

    Angela je viens de finir Voisin-Voisine le démarrage un peu long mais après sublime. Je lis toutes sortes de livres je peux vous dire que vous êtes une auteure diabolique. Vos histoires sont envoûtantes. Elles.nous ensorcèlent et peuvent perturber nos nuits mais qu est ce qu on aime ça.
    Merci encore pour ces moments magiques et ne vous arrêtez jamais je dis bien jamais d’écrire.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :