RSS

La Société T8 – par Amandine Godey

29 Sep

Bonjour chers tous,

Que serait un tome de la Société sans l’avis d’Amandine Godey pour Place to Be ?

Je ne me pose même pas la question.

Je vous laisse découvrir ce qu’elle a pensé de cet opus…

 

« On peut dire que ce tome commence très fort dès les premières pages. Et pourtant, il s’agit d’un tome pair, un tome « sage » comme m’a prévenu l’auteure, mais cependant, je l’ai trouvé très innovant et très libertin dirons-nous.

Frédérique est une femme forte qui assume sa sexualité, elle ne veut pas de relation et prend le plaisir où il se trouve, c’est-à-dire à « L’écarlate ». Elle est kiné et vit très bien son quotidien bien réglé. Mais Alexis Duviel va venir bouleverser tout ça en lui proposant de remettre sur pied littéralement et sexuellement parlant un jeune homme (le meilleur ami d’Alexis) victime d’un accident de voiture. Parti vivre sa convalescence en Provence, Frédérique se voit contrainte d’y séjourner mais pas sans une petite contribution de la part d’Alexis… Leur rencontre va s’avérer houleuse car le jeune homme ne veut pas de son aide. Mais, petit à petit, une relation de confiance et de séduction va s’instaurer.

Frédérique n’est pas comme les jeunes filles (femmes) que l’on a pu croiser dans les précédents tomes de la Société. Elle a ce petit quelque chose qui la rend impudente, imprudente et qui captive tout de suite notre attention. J’avoue que lorsque j’ai lu la première scène de ce tome je suis restée un petit peu choquée, Angela nous ayant habitués à la montée en pression de la tension sexuelle. Et là, cela arrive comme un coup de massue qui nous fait dire qu’on n’est pas au bout de nos surprises.

J’ai adoré l’idée de la rééducation du jeune homme par Frédérique. Le moindre de leurs effleurements, touchers est comme une légère décharge électrique qui nous traverse et nous fait hérisser le duvet des bras et de la nuque. La relation de confiance qui va peu à peu s’installer entre eux est très belle à voir et à admirer, et je peux vous dire qu’au premier baiser, j’ai failli verser une larme d’émotion pure. Une chose également magnifique à observer ce sont les mots utilisés par Angela pour illustrer le coup de crayon de Stéphane, on se représente parfaitement les planches de croquis sous les yeux, comme si on y était. Encore une fois, ses mots sont magiques, chargés en sentiments intenses qui nous font nous accrocher aux pages, encore et encore jusqu’à ce que la dernière se tourne.

On en apprend ici un petit peu plus sur ALEXIS, oui oui je l’ai mis en majuscule, car je crois que jamais je n’oublierai Qui de nous deux ? qui a été une révélation dans mes goûts littéraire érotique. J’ai toujours dit que chaque tome était différent du précédent, mais ici, Angela nous prouve encore son talent d’auteure, que son imagination n’a aucune limite, on aurait pu croire qu’au bout de 8 tomes la tension et l’imaginaire s’essoufflerait, mais pareille affirmation n’a jamais été plus fausse. « 

Pour lire cet article dans son intégralité, rendez-vous sur le site : 

http://place-to-be.net/index.php/litterature/romances/erotique/1509-la-societe-tome-8-premier-pas-ecrit-par-angela-behelle

Sur ce, je vous embrasse…. tendrement comme toujours

Angela

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 29 septembre 2014 dans Chroniques

 

Étiquettes : , ,

2 réponses à “La Société T8 – par Amandine Godey

  1. Annie

    30 septembre 2014 at 9 h 25 min

    Après avoir lu la critique d’Angelique c est une souffrance supplémentaire que vous nous infligez car il va falloir attendre jusqu au mois de décembre et ça va être très long 💋💋

     
  2. rickdelille

    30 septembre 2014 at 9 h 53 min

    C’est quand décembre ? Dans 3 mois ?!? C’est long non ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :