RSS

Archives de Tag: chronique

Quelques chroniques

Bonjour, Chers Tous, 

J’ai l’habitude de relayer ici quelques chroniques concernant les différents tomes de La Société, je ne vais donc pas déroger à la règle.

Cependant, plutôt que de vous en poster un extrait, je vous cite quelques liens sur lesquels il vous suffit de cliquer et qui vous mèneront aux dites chroniques sur les sites qui les ont postées.

 Et voici donc :

 – L’avis d’Amandine, sur Place to Be 

« L’auteur a au fil des tomes fait comme le petit Poucet, elle a semé des indices et une fine trame s’est développée pour donner cette grandiose conclusion. Vous verrez, toutes vos questions trouveront chaussures à leurs pieds et vous irez de surprises en surprises étant loin d’imaginer ce que l’auteure nous a concocté »

– L’avis du Blog Mille et une pages 

« Et dire que je ferme le dernier tome de cette série magique et indéniablement novatrice dans son genre ! Une série maîtrisée du début à la fin avec un fil conducteur qui parcourt tous les tomes. Une série qu’il faut découvrir dans son intégralité pour saisir tous les petits détails et voir le cheminement des personnages. Une écriture qui n’est plus à présenter tant on aime et suit cette plume intense. L’auteure a une écriture bien à elle qui sait nous transporter où elle veut. »

– L’avis du Blog Mon paradis des livres

« Dame Behelle clôture comme il se doit sa Remarquable Saga. Un récit exceptionnel et palpitant où vous allez vibrer au plus haut et où toutes les zones d’ombres vont être éclaircies. Et où l’on va vite prendre conscience le lien entre tous les tomes ainsi que le vrai but de La Société. »

– L’avis d’Aurélie sur le Blog The lovely teacher addiction 

« Angela Behelle signe une conclusion parfaite à son incroyable saga. La Société nous aura fait rêver, fantasmer, palpiter au fil des années et c’est avec une certaine émotion et tristesse que nous disons au revoir à tous nos personnages. Paris New York est un roman dans la lignée de Secrets Diplomatiques qui saura nous tenir en haleine jusqu’à la toute dernière ligne »

– L’avis de Calixta sur le Blog Romance Blue Moon

« Avec une précision d’orfèvre, Angéla Behelle apporte des informations, fait évoluer ses personnages pour arriver à la scène finale qui referme la série. »

Ces chroniques ainsi que toutes celles dont j’ai connaissance  sont répertoriées sur un tableau Pinterest que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien 😉

Je vous souhaite une bonne lecture, et je vous embrasse… tendrement comme toujours.

Angela

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 avril 2017 dans chroniques

 

Étiquettes : , , , , , ,

Le premier pas – par Evenusia

Attachment-1

Bonjour chers tous  !! 

J’ai confié mon petit dernier au jugement d’Evenusia qui me fait l’honneur de me suivre depuis le début de cette aventure de la Société.

Je vous laisse découvrir ici un extrait de sa chronique.

« Le problème avec les romans de La Société c’est qu’une fois que vous mettez le nez dedans, impossible de les lâcher avant de tourner la dernière page. Ils ont ce côté addictif qui vous empêche d’arrêter votre lecture. Ce tome 8 ne fait pas exception à la règle, bien au contraire. Lorsqu’on confronte Stéphane, beau comme un Dieu, cloué à une chaise roulante, sans aucune volonté d’en sortir et Frédérique, kiné têtue et fougueuse, rien de tel pour obtenir un duo explosif !! On assistera donc pour notre plus grand plaisir à des joutes verbales dignes de véritables duels et ne comptez pas sur Frédérique pour s’apitoyer sur le sort de son patient et lui laisser le dernier mot !! C’est totalement divin. 

Alexis Duivel fait appel aux talents de kiné de Frédérique afin qu’elle remettre sur pied son ami Stéphane, qu’il considère comme son frère. Pour cela il n’hésite pas à mettre, comme il en a l’habitude, les moyens de pression qu’il faut pour la convaincre de mener à bien cette mission. Mais il faudra à cette charmante jeune femme bien plus que ses aptitudes professionnelles pour convaincre Stéphane de faire le premier pas pour sortir de son fauteuil et de sa routine. 

On démarre le roman avec une scène particulièrement osée qui se déroule à l’Ecarlate, ce club très sélect dont seuls les membres de La Société possèdent le droit d’accès. Cela ne donnera toutefois pas le ton du roman qui sera un tome relativement sage, s’agissant du tome 8 et donc chiffre pair de la série (les chiffres impairs étant depuis le début un peu plus sulfureux que les pairs). Entendons-nous bien, cette lecture n’a rien de chaste : on y retrouve de superbes scènes érotiques, un peu de BDSM soft et même une scène particulièrement tendre entre deux hommes, une première en ce qui concerne cette série !

Plus portée à satisfaire ses besoins sexuels avec des aventures d’un soir, Fred ne voit d’abord pas d’un très bon œil d’être coincée au fin fond de la campagne avec un homme superbe mais qui n’a apparemment pas la possibilité de satisfaire son appétit sexuel. Leur liaison va donc prendre le temps de s’installer : nous sommes en Provence, dans une belle propriété avec une piscine, il fait beau et nos deux héros vont apprendre à s’apprécier. Comme tous deux ont un objectif bien précis (que vous découvrirez en temps voulu), ils vont assez rapidement parvenir à un accord. Malgré cette complicité et cette attraction qu’ils ne peuvent ignorer, Stéphane s’évertue à mettre son handicap entre eux et empêche leur relation d’aller plus loin. C’est sans compter sur la ténacité de Frédérique.

C’est très émouvant d’être le témoin de ces échanges, alternant entre douceur et passion. Frédérique met toute sa volonté et sa force de caractère pour tenter de redonner à Stéphane le goût de vivre, de pouvoir marcher et surtout de pouvoir aimer. Nos héros ne nient à aucun moment leur attirance malgré leurs différences et leurs idées préconçues et ça fait du bien de voir la confiance qu’ils ont l’un envers l’autre. 

Le rythme très doux de la narration et la complicité grandissante du couple créent une ambiance rassurante qui nous enveloppe. Et soudain… BOUM !!!!

……

Pour lire l’article dans son intégralité, je vous conseille très fortement d’aller visiter son site qui est, à mon sens, l’un des meilleurs du genre et que je prends personnellement plaisir à parcourir régulièrement :

Les chroniques d’Evenusia

La Société Tome 8 : Le premier pas d’Angela Behelle

Sur ce, je vous embrasse… tendrement comme toujours.

Et je fais une bise toute spéciale à Evenusia pour sa confiance et ses commentaires en Off que j’ai beaucoup appréciés. 

à vite

Angela

 
2 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2014 dans Chroniques

 

Étiquettes : , , , ,

Voisin voisine – Par Amandine Godey

Avis aux incorrigibles curieux, Amandine Godey vient de publier sa chronique au sujet de Voisin Voisine pour le webzine Place to be.

En voici un extrait :

« Le livre n’est pas encore sorti que je l’ai déjà lu deux fois tellement j’ai adoré ! Voisin Voisine est un one shot, et je dois dire que cela fait du bien.On n’a pas à se languir de la suite à paraître ni à se triturer les méninges sur ce que l’auteure va bien pouvoir inventer ! Angela Behelle nous offre ici une romance contemporaine à la limite de l’érotique, sans jamais tomber dans le « trop » ou le « trop peu ». En effet, tout est savamment dosé.

Je ne vous raconterai que très peu de choses sur l’histoire afin de vous laisser toute la surprise. Andréa vit seule dans un appartement parisien et voit, un beau jour, un homme emménager juste en face de chez elle. Cet homme la captive tout de suite et, lui, passe également son temps à l’observer. Très vite, un jeu dangereux va s’instaurer entre eux, mais Andréa est loin de se douter du tournant que va prendre sa vie.

Si vous aimez les romances contemporaines où s’invite un soupçon de volupté, Voisin Voisine est fait pour vous. Si La Société vous paraissait trop osée, ce livre devrait vous rabibocher avec le style de l’auteure, j’en suis convaincue. Seules les scènes de sexe les plus importantes et qui servent l’histoire sont décrites, les autres sont suggérées avec talent et douceur. »

Pour lire la suite, c’est par ici :

http://place-to-be.net/index.php/litterature/romances/erotique/1155-voisin-voisine-ecrit-par-angela-behelle

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 juillet 2014 dans Chroniques, Voisin-voisine

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :