RSS

Archives de Tag: Tome 6

Concours – Tome 6

Bonjour Chers Tous,

« La Fille du Boudoir » , vous vous souvenez de sa première couverture?

img_20161021_080736

C’est un exemplaire de cette version là que je vous propose de gagner en postant un commentaire (gentil si possible 😉 ) sous cet article.

Ne vous étonnez pas de ne pas le voir apparaître immédiatement, ce blog est soumis à modération et les commentaires sont donc validés au fur et à mesure.

Vous pouvez, bien entendu, participer à chacun des autres tirages au sort. Ceux-ci auront lieu le 11 novembre pour tous les titres mis en jeu.

Je demanderai alors aux gagnants de m’envoyer leur adresse par le biais du formulaire de contact situé sous l’onglet « Angela ». Ce mail arrivera directement dans ma messagerie.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore La Société, un résumé, un extrait et plusieurs chroniques de chacun des tomes sont en ligne dans le menu dédié à cette série.

Pour toutes les modalités du concours, reportez vous à l’article du 20 octobre à ce sujet.

Je vous souhaite à toutes et à tous, bonne chance, et je vous embrasse… tendrement comme toujours.

Angela

 
43 Commentaires

Publié par le 21 octobre 2016 dans Concours

 

Étiquettes : , , ,

La Société- La fille du Boudoir

Bonjour, Chers tous, 

Nous sommes le 21 Octobre, et c’est aujourd’hui que sort, en format poche, aux éditions J’ai lu, le sixième épisode de la Société, intitulé la fille du Boudoir.

Screenshot 2015-09-14 at 19.12.35

Résumé :

Le Boudoir est hôtel d’un genre particulier. C’est dans cet endroit insolite que certains initiés viennent se vouer à la luxure la plus raffinée et jouir des services que peut leur offrir ce joyau niché en plein cœur de Paris.

Ce fleuron de la Société est aujourd’hui dirigé par la fille de l’un de ses fondateurs. Fidèle à la mémoire de son père et toute dévouée à cet établissement qu’elle considère comme sa maison, Isabelle Marle connaît toutes les ficelles de son métier ainsi que tous les rouages de l’organisation secrète. Ce n’est pas un vain mot que d’affirmer qu’elle s’y consacre corps et âme.
C’est précisément ce qui pousse Alexis Duivel à faire appel à elle quand se présente une occasion exceptionnelle pour la Société d’étendre ses ramifications jusqu’en Bretagne, quitte à bousculer sérieusement le quotidien de la jeune femme.
Ce 6e opus vous mène vers de nouveaux horizons, où la passion est soumise aux tempêtes et aux déchaînements des sentiments contrariés.
Prévoyez un pull pour la traversée, il fait un peu frais au large.

Je vous en souhaite une bonne relecture ou une bonne découverte.

Et bien sûr, je vous embrasse… tendrement comme toujours.

Angela

PS : Je vous rappelle que ce tome est assorti d’un épilogue que vous vous ne découvrirez qu’ici, en bonus, et dont voici le lien :

https://angelabehelle.com/category/la-fille-du-boudoir/bonus/

 
2 Commentaires

Publié par le 21 octobre 2015 dans La fille du Boudoir

 

Étiquettes : , , , ,

La Fille du Boudoir en poche.

Bonjour, chers tous, 

J’ai le plaisir de vous présenter la nouvelle couverture du tome 6 de la Société, intitulé La fille du Boudoir.

Screenshot 2015-09-14 at 19.12.35

Cet épisode de la série sortira en format poche, le 21 octobre 2015.

D’ici là, je vous embrasse… tendrement comme toujours.

Angela

 
1 commentaire

Publié par le 14 septembre 2015 dans La fille du Boudoir

 

Étiquettes : , , , ,

La fille du Boudoir inspire Annah

écarlatemai2014

La fille du Boudoir d’Angela Behelle

le boudoir

Encore cet auteur, me direz-vous. Tu n’en as pas marre !

Non, effectivement je ne me lasse pas de son écriture.

Elle apporte une autre image de la femme dans ses romans érotiques.

Elle ne tombe pas dans le niant-niant ou le roman à l’eau de rose.

Ses histoires ne sont ni chastes ou prudes ni vicieuses ou perverses.

Elle appelle un chat un chat et si son héroïne doit se faire sodomiser, elle ne va pas par 4 chemins pour trouver la lune. Elle n’omet pas la violence ni l’ambiguïté des sentiments .

Elle met à l’honneur tout l’éventail de pratiques sexuelles à la portée de tout à chacun pour leur plus grand plaisir.

L’amant est rarement éconduit et se serre sans vergogne du corps de la femme.

Prise de positions différentes de ses confrères :  la femme le choisit et/ou l’assume.

Elle en joue.
C’est elle la sirène et l’homme qui se prend dans les filets. Féministe, je ne crois pas !

Il y a une vraie interaction entre ses personnages. Il est bien question de relations amoureuses.

Elle replace la femme dans sa séduction et le pouvoir qu’elle peut exercer sur les hommes.

La suite de ce très bel article sur le site d’Annah :

http://comment-faire-l-amour.fr/la-fille-du-boudoir-dangela-behelle-roman-erotique/

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 octobre 2014 dans Chroniques

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :